Les îles croates à perte de vue :
Explorez les trésors cachés de la Croatie

Découvrez les trésors cachés de la Croatie en explorant ses magnifiques îles. De la beauté naturelle de l’île de Hvar à la tranquillité préservée de l’île de Vis, la Croatie offre un paradis insulaire qui ne manquera pas de vous émerveiller. Les eaux cristallines, les plages de sable blanc et les villages pittoresques font de ces îles croates des destinations de rêve pour les voyageurs en quête d’aventure et de détente.

Plongez dans les profondeurs de l’île de Korčula, avec son riche patrimoine historique et ses paysages magnifiques. Explorez les criques isolées de l’île de Brač, idéales pour une escapade romantique. Et n’oubliez pas de visiter l’île de Pag, réputée pour sa vie nocturne animée.

Que vous soyez amateur de sports nautiques, de randonnée ou tout simplement en quête de tranquillité, les îles croates offrent une multitude d’activités et de paysages à couper le souffle. Rejoignez-nous pour un voyage inoubliable à travers les joyaux cachés de la Croatie, encore appelée le « pays des 1000 îles ».

Je vous emmène aujourd’hui explorer 2 de ces îles, l’île de Krapanj la plus petite des îles mais sûrement pas la moins intéressante et Dugi Otok, véritable pépite préservée au cœur de l’Adriatique.

Un petite pépite d’authenticité : l’île de Krapanj

La plus petite des îles de l’Adriatique (0,36 km2) offre aux voyageurs une parenthèse au calme, loin de l’agitation des grandes villes.

Embarquez sur la navette afin de parcourir les 300 mètres séparant Brodarica de Krapanj. Sur le bateau, inutile de chercher les touristes, vous êtes entourés de locaux, venus faire leurs provisions sur le continent. Même en cherchant bien, vous ne trouverez que peu d’échoppes sur cette île d’un peu plus de 200 habitants.

L’arrivée sur l’île est stupéfiante, avec un point culminant à 1,50 mètre de hauteur, on a véritablement l’impression que la moindre vague pourrait faire disparaître toutes ces maisons en pierres alignées en front de mer, toutes accolées les unes aux autres.

Petite Parenthèse Prise de Conscience (P3C) : c’est sans doute cette caractéristique qui sera à l’origine de la disparition de l’île qui est vouée à la submersion d’ici l’an 2150.

Petites Parenthèses Prise de Conscience

Ici, pas de plages bondées, uniquement un bord de mer parsemé de galets idéal pour se prélasser avec vue sur l’eau scintillante. Suivez le chemin qui fait le tour de l’île et partez à la chasse au meilleur spot de baignade. L’idéal pour être sûr de le trouver : essayez-en plusieurs ! Et si vous êtes plutôt team sieste à l’ombre des pins, profitez de la magnifique forêt de conifères qui se dressent sur cette île depuis plus de 100 ans.

Ne repartez pas de l’île sans visiter le monastère Sainte-Croix (Sv. Križa) et le musée-moulin de Saint-Laurent (Muzej uljara sv. Lovre), où vous découvrirez le processus de fabrication de l’huile d’olive. L’île est également réputée pour sa culture d’éponge, vous y trouverez d’ailleurs un musée dédié.

Mon point de vue : une demi-journée sur l’île de Krapanj

  • Une parenthèse tout en douceur,
  • Petit moment de solitude en bord de mer,
  • Simplement respirer, se relaxer et s’amuser.

Une longue île pour les amoureux de la nature : l’île de Dugi Otok

A 45 kilomètres au large de Zadar, cette merveille de la Dalmatie comblera les amoureux de la nature, les randonneurs, les amateurs de snorkeling ou tout simplement les adeptes de la sieste à l’ombre des grands pins !

Contrastée entre les falaises majestueuses du Sud de l’île et le cadre enchanteur des plages secrètes côté Nord, Dugi Otok est une étape indispensable à votre visite en terre croate !

Phare de Veli Rat

Ce phare culminant à plus de 40 mètres de haut et toujours en activité se trouve à la pointe nord-ouest de l’île. Il reste à l’heure actuelle le plus haut phare de l’Adriatique. Entouré d’une forêt de pins et de plages de galets ultra romantiques, c’est l’endroit idéal pour une partie de snorkeling improvisée.

Pour les nageurs confirmés, l’épave Michelle est accessible à seulement 1,5 kilomètres de la côte, proche de la surface mais attention aux courants et aux arêtes rouillées ! Cette épave, restes d’un navire marchand italien, est presque entièrement à flot et habitée par les animaux marins. C’est un lieu unique, paradis pour les plongeurs débutants et les aventuriers.

Plutôt adeptes des logements hors du commun ? Restez pour la nuit avec le gardien du phare et vivez une expérience inoubliable dans l’un des plus anciens phares de Croatie.

Plage de Sakarun

Cette plage de galets est à couper le souffle ! Le fond marin de sable blanc donne à l’eau cristalline des nuances incroyables de vert et de bleu. Souvent citée comme la plus belle plage de Croatie, Sakarun reste un endroit calme et préservé.

La plage est entourée de pins pour trouver l’ombre en pleine chaleur et la plage, peu profonde, en fait un lieu de détente familial par excellence !

Ici pas de transats, seules quelques échoppes vous proposent des rafraîchissements en pleine saison uniquement.

Déambulations à Božava

Les chemins de randonnées ne manquent pas sur l’île, il faut cependant savoir lire une carte et être attentif car les panneaux directionnels ne sont pas très présents ! Néanmoins, vous pourrez y trouver de magnifiques endroits pour vous baigner à condition de jouer un tant soit peu aux apprentis explorateurs !

Encore plus insolite, partez à la découverte de la base sous-marine abandonnée U-boot Bunker à Dragove. C’est vraiment incroyable de trouver un endroit comme celui-ci. L’ambiance est glaciale lorsque l’on rentre dans ce tunnel !

Parc naturel de Telascica

Au Sud de l’île, la diversité géologique au sein du parc naturel de Telascica est impressionnante ! Côté ouest, d’imposantes falaises dont la hauteur peut atteindre 160 mètres plongent dans l’Adriatique créant un contraste étonnant entre le blanc des falaises calcaires et le bleu turquoise des eaux limpides.

Ces falaises abruptes protègent une des perles de Dugi Otok, le petit lac salé de Mir. Il s’étend sur près d’1 kilomètre et offre la possibilité de se baigner, plonger et se promener sur les nombreux sentiers qui l’entourent. Le lieu idéal pour une pause pique-nique au paradis !

Côté Est, le golfe de Telascica est calme, abri privilégié des plaisanciers et d’un écosystème marin à protéger.

Le parc est recouvert d’une forêt luxuriante : pins, oliviers et figuiers se mêlent au vent et dissimulent de nombreuses essences et herbes médicinales. Parcourir ce parc à pied c’est remplir ses poumons du pouvoir des plantes !

Sali

Sali est la ville la plus importante de Dugi Otok. Cette « ville touristique » compte 700 habitants, 3 restaurants, un hôtel et un bureau de poste, the place to be pour envoyer des cartes postales !

A proximité immédiate du parc national de Kornati, la ville a développé les excursions nautiques et propose de nombreuses activités au sein du parc national. L’archipel des Kornati, ce ne sont pas moins de 150 îles et îlots complètement déserts au milieu desquels vous pourrez vous baigner et vous essayer à la plongée. Une journée extraordinaire dans un paysage lunaire !

L’œil du dragon

Parmi les belles plages de Dugi Otok, la baie de Brbišćica est vraiment très belle. Isolée, vous y serez seuls au monde, en toute quiétude, à vous laisser porter par le clapotis des vaguelettes transparentes.

Non loin de là, l’Oeil du Dragon est un phénomène naturel extraordinaire. Véritable piscine naturelle nichée dans les rochers qui la bordent. Selon la légende locale, si deux amoureux s’y baignent, ils vivront un mariage heureux jusqu’à la fin de leurs jours !

Mon point de vue : une semaine sur l’île de Dugi Otok

  • Se laisser envoûter par les essences du parc naturel,
  • Rêver pendant des heures sur ces plages incroyables,
  • Amis Robinson, cette île est faite pour vous !

Les petits trucs en plus !

Quelle que soit l’île que vous envisagez d’explorer, prenez soin de vérifier l’ensemble des horaires de traversée. Selon la saison, leur nombre peut être très réduit et on peut vite se retrouver sans solution de retour sur le continent ! L’idéal est de réserver 48 heures à l’avance et se présenter au port une heure avant le départ, cela évite les mauvaises surprises…

Pour vous rendre à Dugi Otok, la compagnie Jadrolinija reconnue dans toute la mer adriatique assure la liaison entre Zadar Gazenica et Bibinj 2 fois par jour. Il faut compter entre 20 et 30 euros pour 2 adultes et une voiture pour les 2 heures de traversée.

L’accès sur l’île de Krapanj est plus simple car la traversée ne dure que 5 minutes, et un petit bateau assure une liaison toutes les heures de 6h30 à 22h. Il n’est pas possible de réserver en ligne mais vous trouverez toujours quelques petites places directement sur le port de Brodarica.

Dormir dans le phare de Veli Rat : voir le site

Prêts à partir en direction de la Croatie ?

Contactez-moi je vous prépare votre séjour 100% personnalisé !

Envie de découvrir d’autres pépites du territoire croate ?

Parcourez les articles sur la Croatie par ICI.